Comment rédiger un cahier des charges efficace pour son application ?

cahier-des-charges-application

Sa rédaction est loin d’être un exercice facile, or elle demeure une étape fondamentale lorsqu’on a pour projet de créer une application web ou une application mobile. Ce document qui permet d’obtenir une vision globale doit comporter toutes sortes d’éléments que nous allons vous énumérer dans les prochaines lignes.

Le cahier des charges d’une application : pourquoi faire ?

Le cahier des charges désigne un document de travail professionnel et contractuel, qui demande une réflexion sur chaque aspect de la réalisation d’une application. Intégrant les règles que doit respecter le maître d’oeuvre, il constitue à la fois un support de communication sur lequel vos équipes doivent se baser mais aussi un outil crucial à intégrer dans votre Business Plan. Tout aussi important, le cahier des charges permet aux candidats prestataires de vous présenter des devis plus ou moins détaillés.

Les éléments constitutifs du cahier des charges

L’entreprise et ses objectifs

Les prestataires qui sont susceptibles de collaborer avec vous ne sont pas forcément au fait de votre activité, des produits ou services que vous promouvez ni de vos axes de développement. Ainsi, il vous incombe de prendre le temps de présenter votre société et d’expliquer le rôle de ce projet de création d’application dans la stratégie globale de votre organisation. Vos objectifs (quantitatifs et qualitatifs), vous devez également les indiquer dans le cahier des charges.

Voici quelques-unes des nombreuses questions auxquelles vous pourriez répondre :

– L’application vise-t-elle à générer plus de leads ?
– Désirez-vous en savoir davantage sur les habitudes et besoins de vos cibles ?
– Ciblez vous les particuliers, les entreprises ou les deux types de publics ?
– Combien de visiteurs mensuels aimeriez vous avoir ?

Les paramètres et fonctionnalités de l’application

Ils vont déterminer à coup sûr l’intérêt de votre application et doivent à ce titre faire l’objet d’une réflexion poussée de votre part, ce sont les paramètres et les fonctionnalités à définir notamment selon vos objectifs et le profil des prospects que vous ciblez. Dans le cadre d’un tel projet, vous devez par exemple penser aux solutions de paiement à implémenter ainsi qu’aux pages de votre site que vous pourriez intégrer sur votre application, qu’elle soit web ou mobile. Il s’agit pour vous de dévoiler les spécifications fonctionnelles, qu’il s’agisse du front-end (l’interface offerte à l’utilisateur) ou du back end, mais aussi des spécifications dites non-fonctionnelles dont les compatibilités des navigateurs et des systèmes. En outre, vous devez songer à une version multilingue si vous aspirez aussi à toucher des utilisateurs se trouvant à l’étranger.

Le design

L’apparence de votre application doit à la fois plaire aux utilisateurs, correspondre à votre identité visuelle et servir vos objectifs. Sur ce document de travail, vous présentez notamment votre charte graphique et votre logo si vous en possédez un. Pour donner une idée aux professionnels en charge de créer votre application, nous vous suggérons aussi de recourir à des outils de design UX appelés Wireframe. Attention, il ne s’agit pas de se focaliser sur les aspects esthétiques mais d’énoncer l’emplacement des différents éléments constitutifs de vos écrans. Cela s’apparente à une maquette qui traduit de manière simplifiée la partie graphique de l’interface utilisateur. On y retrouve notamment l’arborescence et les parcours utilisateurs. Ces wireframes peuvent toutefois être réalisés par votre prestataire selon ses compétences. Et si des caractéristiques d’autres applications vous semblent intéressantes à reprendre, vous pouvez les mentionner, elles pourront constituer des sources d’inspiration aux développeurs.

Le budget et le modèle économique

Le budget à engager est principalement fonction du niveau de complexité de l’application. Celle-ci est susceptible d’intégrer ou non un nombre conséquent d’écrans et plusieurs fonctionnalités avancées.
S’ajoutent à cela les coûts dits annexes. Parmi eux, on peut distinguer entre autres les frais liés à la maintenance de ladite application et ceux inhérents à sa publication sur les magasins que sont Play Store ou l’App Store. Si vous ne l’avez pas mentionné lors de la présentation de votre entreprise et les objectifs que vous poursuivez à travers ce projet, vous devez indiquer le modèle économique choisi pour rentabiliser votre investissement (publicité, abonnement, freemium etc.).

Les délais de sortie de votre application

Il est primordial que vous indiquiez les délais de livraison attendus sur votre cahier des charges. Si vous désirez sans doute pouvoir présenter le plus rapidement possible votre application à vos prospects, il vous appartient aussi d’être raisonnable et de laisser suffisamment de temps aux équipes de développement pour réaliser un travail convaincant. On compte notamment des aller retours inévitables durant le développement d’une application : la phase de design, le prototypage, la phase de test etc. Si deux à trois mois peuvent généralement suffire pour livrer une application mobile, le délai oscille plus souvent entre 3 et 6 mois pour une application web.

Bien rédiger le cahier des charges de son application

Désormais, vous avez une bien meilleure idée des éléments qui doivent apparaître sur votre cahier des charges. Cela étant, sa rédaction reste probablement pour vous un saut dans l’inconnu et vous avez besoin d’autres conseils pour vous lancer en toute sérénité.
En premier lieu, n’hésitez pas à y mentionner des applications que vous estimez convaincantes, elles seront pour votre prestataire de véritables sources d’inspiration. Quand vous le relisez, demandez-vous bien si vous avez veillé au bon équilibre entre informations essentielles et renseignement superflus.

Des coûts au planning en passant par les considérations graphiques et la structure des pages, assurez-vous de fournir suffisamment d’éléments sur le projet de développement. Par ailleurs, pour faciliter la compréhension des lecteurs, ne faites pas l’économie d’un glossaire ! Les professionnels de la programmation ne sont pas nécessairement familiers à tous les termes utilisés dans votre secteur d’activité.

A vous de jouer ! 😉

Découvrez aussi

  • cahier-des-charges-application
    Comment rédiger un cahier des charges efficace pour son application ?

    Sa rédaction est loin d’être un exercice facile et pourtant il est essentiel à votre projet de création d’application web ou d’application mobile. Suivez le guide !

  • methode-agile
    Méthode Agile : un gage de succès !

    Dans cet article, nous vous livrerons 9 caractéristiques qui font de la méthode Agile un succès hors norme. N’attendez-plus pour essayer et faire évoluer votre application de manière efficace.

  • application boutique en ligne
    Comment créer une application de boutique en ligne ?

    80% des clients utilisent leur smartphone au lieu d’un magasin physique pour faire leurs achats ! Ne ratez pas le coche et créez votre application de boutique en ligne.