Tout pour créer votre application !

 

Une excellente application mobile peut de manière exponentielle aider votre entreprise de plusieurs façons telles qu’augmenter vos revenus, développer l’engagement, améliorer la communication ou encore augmenter la notoriété de votre entreprise et ainsi affiner votre stratégie marketing.

Cependant, la création d’une application peut être une expérience intimidante. Il arrive d’être découragé par des coûts potentiels élevés, des équipes techniques, une gestion de projet complexe, des mois de travail ou encore de nombreux risques coûteux

Découvrez nos 6 étapes pour créer votre application en toute sécurité ! 

1. DÉFINISSEZ VOTRE IDÉE D’APPLICATION

 

Chaque application commence par une idée. Elle n’a pas besoin d’être révolutionnaire, il suffit simplement qu’elle soit fondée et concevable, tout en répondant bien sur à un certain besoin.

Pour cela, il est important de définir son application et surtout ses objectifs. Le but est de rendre l’idée tangible.

Cependant, votre application doit impérativement répondre à deux objectifs précis :

  • L’objectif de vos utilisateurs idéaux
  • Votre objectif commercial

Gardez en tête que les impacts les plus courants d’une bonne application mobile sont de créer un ROI accru, plus de clients fidèles, une meilleure productivité, des dépenses réduites, une meilleure preuve sociale et enfin un renforcement de la notoriété de la marque.

Maintenant que nous avons couvert les bases, il est temps d’aller plus loin. N’oubliez pas qu’une application peut avoir plusieurs objectifs et que chacun d’entre eux peut bénéficier à votre public, à vous ou aux deux.

Commencez à esquisser, faites une liste de fonctionnalités et voyez si l’idée prend vie sur papier.

Pour se faire, nous vous conseillons de diviser les fonctionnalités de votre application en deux groupes : les Must Haves et les Nice To Haves.

Les Must Haves sont des fonctionnalités dont votre application ne peut pas se passer, et Nice To Haves sont des fonctionnalités intéressantes mais qui ne sont pas cruciales.

Lorsque vous créez une application, vous souhaitez que l’application soit aussi légère que possible. C’est ce qu’on appelle un produit minimum viable (MVP), la version la plus simple de votre application.

Ainsi quand vous vous concentrez sur ce qui compte le plus, vous accélérez le processus de développement de votre application et rendez votre application plus résistante aux revers.

Pour vous aider, voici quelques questions que vous pouvez vous poser :

  • Quelles fonctionnalités pouvez-vous laisser de côté ?
  • Quelle caractéristique est un argument de vente ou un garant de revenu ?
  • Existe-t-il des fonctionnalités qui font propulser votre application ou bien la ralentir ?

Il est tentant de créer une application avec de nombreuses fonctionnalités. Or, agrémenter dès le départ son application de diverses fonctionnalités peut réellement nuire à son développement.

Au début, assurez-vous que votre application ne fait qu’une seule chose et qu’elle le fait bien !

 

2. FAITES DES ÉTUDES DE MARCHÉ

 

L’étude de marché est souvent ignorée par les développeurs d’applications, alors que c’est une partie essentielle de la création d’une application.

Elle vous permettra de gagner du temps mais aussi des efforts sur la continuité de votre création.

Comme dit précédemment, avant de créer une application web ou mobile il est important de s’assurer que l’idée de concept est viable. C’est là que les études de marché entrent en jeu !

Grâce à cet outil, vous validerez les hypothèses et évaluerez les besoins de vos clients potentiels.

Il existe deux objectifs d’études de marché particulièrement utiles :

  • Découvrir les erreurs commises par vos concurrents
  • Et savoir si les gens recherchent une application comme la vôtre

C’est vrai, vous pouvez estimer la demande pour une application sans la faire au préalable.

Pour ce faire, il existe une multitude d’outils tels que Google Trends par exemple qui vous permettra de voir la popularité relative des recherches sur Google. Mais aussi Google Keyword Planner pour découvrir ce que les gens recherchent mais aussi combien d’entre eux le recherchent !

Il est toutefois important de préciser qu’il vous faudra voyager, virtuellement bien sûr. Votre concurrence locale sera certes utiles dans ces indicatifs mais il est primordial de ne pas s’arrêter là.

Informez-vous également sur les entreprises du même domaine à travers le monde, cela suscitera de nouvelles idées et mettra en évidence les lacunes existantes se trouvant sur le marché.

Regardez leurs caractéristiques, la disposition et les fonctionnalités de l’application et prenez notes de tout ce qui vous semble manquant et marquant.

Ainsi, sur la base de vos recherches, vous pourrez définir clairement le problème résolu par votre application et pour qui vous le résolvez.

 

3. CRÉEZ LES MAQUETTES DE VOTRE APPLICATION

 

Une maquette est un aperçu approximatif de la disposition, des interfaces utilisateur (UI) et du flux de votre application. C’est ce qu’on appelle le Wireframing !

Attention, même si les maquettes correspondent à un aperçu elles ne représentent pas un positionnement exact des éléments d’interface utilisateur, un schéma de couleur et les effets possibles ou envisagés.

Ici, on ne parle pas de prototype mais plutôt d’un schéma, un cadre. La maquette définit ce à quoi ressemblera votre application, sans prendre en compte les détails possibles et imaginables.

Ainsi, c’est une approche fonctionnelle et non esthétique de la conception de votre application.

Par ailleurs, il est important de prendre en compte que votre maquette doit décrire le flux et les interactions de votre application.

En d’autres termes elle doit répondre aux différentes interrogations techniques telles que comment passer de l’écran A à l’écran B, ou encore quel est le flux de navigation mais aussi que se se passe-t-il lorsque l’on appuie sur tels et tels boutons etc…

Il existe deux façons de créer des wireframes : hors ligne et en ligne.

Si vous préférez hors ligne, vous pouvez simplement utiliser un stylo et du papier vierge ou vous pouvez utiliser des modèles comme ceux de SneakPeekIt. Pour ce qui est du mode en ligne vous pouvez vous référer aux logiciels tels qu’Adobe Suite ou à des outils spécialisés tels que Fluid UI ou encore Mockflow.

Enfin la création d’un maquette vous permettra d’envisager le résultat final, de vous guider, d’imaginer.

Après la création de vos wireframes, nous vous conseillons de le tester afin de vous aider à analyser vos cas d’utilisation, à identifier les points de friction et à remettre en question la facilité de vos processus d’application mobile.

En les testant, vous comparerez le flux de votre écran aux attentes de votre utilisateur et éviterez toute frustration.

Et enfin, pour compléter la création de votre maquette, nous vous conseillons de créer en parallèle une conception fonctionnelle et technique. Ainsi, vous décrivez ce que l’application fait en termes simples et vous pourrez ainsi créer des annotations expliquant le fonctionnement de l’application.

 

4. DÉFINISSEZ LA CONCEPTION GRAPHIQUE DE VOTRE APPLICATION

 

Maintenant que votre projet prend forme, il est temps de créer une conception graphique pour votre application !

La conception de votre application comprend des détails visuels au pixel près, des effets graphiques, des éléments d’image et parfois même des animations et du motion design.

À moins que vous soyez un as de la conception graphique, il est bien évidemment recommandé de passer par des professionnels.

Les graphistes professionnels passent des années à pratiquer et à perfectionner leur métier, et sachez qu’un bon graphiste peut fournir des résultats 100 fois supérieurs à un designer inexpérimenté comme vous (en supposant que vous êtes un développeur).

 

5. CONCEVEZ UN SITE WEB DE DESTINATION DE VOTRE APPLICATION

Les développeurs d’applications négligent souvent le marketing d’applications.

Encore aujourd’hui, de nombreux développeurs d’applications voient toujours leur page App Store comme le seul canal pour commercialiser leurs applications. Une opportunité manquée car il existe cependant de nombreux autres canaux marketing pouvant apporter un flux d’installations.

Eh oui, ce n’est pas parce que vous avez créé une excellente application que les gens la trouveront !

Alors comment les gens peuvent-ils découvrir votre application?

Pour ne pas tomber dans les bas fonds du marché des applications Web et mobile, vous devez au minimum créer une page de destination autrement dit une landing page pour votre application, et ce avant même de créer votre application.

En tant que développeur d’applications, vous souhaitez créer une connexion entre vous et un client potentiel, pour se faire, rien de mieux qu’un site Web. En effet, c’est à grâce à une telle approche que vous conduisez un utilisateur à essayer votre application et ainsi à le rapprocher du statut de client.

Par ailleurs, pour que votre page de destination soit attractive et surtout concluante, elle nécessite les composants suivants :

  • Un titre clair en haut de la page
  • Un bref paragraphe d’introduction ou une vidéo explicative
  • Une capture d’écran d’une application ou une maquette
  • Un Call To Action pour vous inscrire ou installer l’application
  • Une énumération des fonctionnalités et des avantages de l’application
  • Une histoire sur les créateurs de l’application ou une section «À propos de nous»

Pour ce qui est de la disposition des différents éléments énoncés, libre à vous de choisir ! Cependant il reste tout de même préférable de placer le titre et le Call To Action au-dessus du bandeau de page.

Par ailleurs il n’est pas rare de mettre une histoire ou une section «À propos de nous» en haut de la page, pour créer un lien personnel avec les différents visiteurs.

Armez-vous de créativité !

N’oubliez pas, votre site représente le point central vers lequel vous pouvez diriger les utilisateurs vers votre application. De plus, si l’idée vous vient de créer une énième application, votre page sera déjà créé et déjà visitée par d’anciens clients potentiels !

Un site Web ou simple landing page vous permettra également de développer tout un contenu autour de votre application et ainsi créer une connexion durable avec vos utilisateurs. Cette initiative vous laisse une réelle ouverture sur le champ des possibles, créer une newsletter, un blog, un forum autour de votre app sera désormais à portée de main ! 

Si vous êtes novices, nous vous conseillons de faire appel à WordPress pour la création de votre site de destination. Simple, ludique et surtout très apprécié par Google, WordPress ne nécessite pas de connaissances en HTML.

 

 

6. DÉVELOPPEZ VOTRE APPLICATION

 

 Ça y est, on est enfin là. Il est temps de créer votre application !

Maintenant que vous avez établi les bases de votre projet d’application, la création de l’application elle-même devient beaucoup plus facile.

Vous avez créé des maquettes, la conception de votre application et pris les premières mesures pour la commercialiser avec un site Web.

Tout est bon, c’est parti !

Avant tout, il est possible de diviser le développement d’applications en deux catégories :

  • Le Front-end : C’est la partie de l’application que vous pouvez voir. Elle comprend la mise en page, la navigation, les graphiques, l’interaction avec l’utilisateur, l’animation et le traitement des données.
  • Le Back-end : C’est la partie de l’application que vous ne pouvez pas voir. Elle comprend les bases de données, la mise en réseau, le stockage des données et la gestion des utilisateurs.

Ainsi, lorsque vous créez le front-end de votre application, vous créez les interfaces utilisateur de l’application et vous déterminez ce qui doit se produire lorsque les utilisateurs interagissent. Vous configurez alors la navigation de votre application et vous créez les fonctionnalités de l’application.

Toutefois, le Back-end de votre application va lui stocker principalement des données. De nos jours, de nombreuses applications utilisent des back-ends basés sur le cloud, comme Firebase ou Parse Server.

Lorsque des données sont créées dans l’application, telles que des photos, des tweets ou des publications sur les réseaux sociaux, elles sont téléchargées sur le cloud et stockées dans une base de données. L’application conserve alors des copies locales de ces données et les met à jour chaque fois que de nouvelles données arrivent.

Un grand nombre d’outils peuvent accélérer le processus de développement d’applications. Vous n’avez pas besoin de tout coder par vous-même.

Grâce à une communauté open source engagée et à la prolifération d’outils de développement commercial, vous avez le choix entre une panoplie d’outils, de bibliothèques et de frameworks.

Par ailleurs, il serait difficile de ne pas vous rediriger là aussi vers des experts. Malgré le coût que cela vous permettra sans doute de gagner en le faisant vous-même, vous gagnerez du temps mais aussi et surtout de la qualité en faisant confiance à des professionnels !

Personne ne peut s’inventer développeur 🙂 

 

ET APRÈS ? 

 

Lorsque vous avez publié votre application, le travail ne s’arrête pas là. Il ne fait que commencer !

En effet, c’est en recueillant les premiers retours et commentaires de vos utilisateurs que vous pourrez améliorer 1000 fois plus votre application.

Prenez en compte leurs avis et remarques, c’est important, vous êtes censé répondre à leur besoin alors écoutez les !

Améliorez vos maquettes, étudiez à nouveau le marché, affinez vos conceptions et créez de nouvelles fonctionnalités. Vous lancez la prochaine version de votre application dans l’App Store et le cycle redémarre à nouveau. Il s’agit d’un processus itératif.

Bien entendu, impossible pour nous de finir cet article sans vous donner quelques tips pour promouvoir votre application.

Certains vous diront qu’il faut le faire après le lancement de l’application mais chez Mayasquad nous penchons plus sur avant. Promouvoir c’est provoquer un désir et donc une attente par le fait de faire découvrir à vos futurs utilisateurs.

C’est pourquoi en promouvant avant le lancement votre application, vous assurez sa visibilité et surtout sa viabilité.

Vos possibles utilisateurs portent-ils un grand intérêt au projet ? Est-ce que ça leur parle ? Sont-ils impatients ?

Ainsi, pour promouvoir votre application avant son lancement, plusieurs stratégies sont possibles telles que :

  • Créer un blog et ainsi utiliser le marketing de contenu pour faire connaître votre application aux futurs utilisateurs
  • Soumettre votre application à des plateformes organisées, comme Product Hunt
  • Obtenir une publicité locale et établir une connexion avec des influenceurs de votre domaine
  • Créer une campagne d’intégration pour les nouveaux utilisateurs d’application
  • Utiliser l’effet de réseau pour construire un produit qui obtient mieux quand plus de gens l’utilisent, et aider les gens à partager votre application avec les autres
  • Configurer une campagne d’installation d’applications sur Facebook ou utiliser les annonces de recherche dans l’App Store
  • Utilisez SKStoreReviewController pour demander un avis aux utilisateurs de l’application (ce qui augmente ensuite votre classement sur l’App Store)
  • Améliorez les métadonnées et les captures d’écrans de votre application et informez les utilisateurs des avantages de l’utilisation de votre application (au lieu de simplement répertorier les fonctionnalités)

Eh oui, c’est tout un workflow !

Pour finir, il est important de souligner qu’aucun travail créatif ne résulte en suivant un modèle étape par étape, mot pour mot.

Cet article n’est autre qu’une guideline, vous connaissez maintenant les étapes, mais votre mise en œuvre est ce qui compte pour réussir une application.

Créez une application qui vous ressemble avant tout.

Bonne chance et bonne application !

 

Découvrez aussi

  • Tout pour comprendre le Design Thinking !

    Découvrez tout pour comprendre le Design Thinking et ainsi l’adopter pour vos applications !

  • Comment concilier deadline et agilité ?

    Découvrez comment faire face à un projet ayant une portée complexe, des délais serrés et un budget limité !

  • App Store VS Play Store : Qui sera le grand gagnant ?

    App Store VS Play Store, découvrez qui est le plus adapté pour votre application !