Tout pour comprendre le Design Thinking !

Tout pour comprendre le design thinking

Il est évident que vous ayez déjà entendu parlé du Design Thinking, méthode de plus en plus utilisée par les sociétés de développement d’applications en France.

Pour cause, le Design Thinking est l’un des trois piliers du Lean UX permettant d’optimiser son taux de conversion par l’innovation et l’amélioration constante de l’expérience utilisateurs.

Parce qu’aujourd’hui, l’expérience prime sur le produit, découvrez tout sur cette méthode parfaitement adaptée aux startups, aux agences digitales et plus généralement au monde des applications mobiles !

Le processus du Design Thinking

Avant de rentrer dans le fond du sujet et d’avoir un aperçu de son fonctionnement, il est important de rappeler ce qu’est le processus du Design Thinking lors de la création d’applications mobiles.

Vous vous en doutez, le Design Thinking s’appuie sur l’intelligence collective pour trouver des solutions à des problématiques qu’il serait difficile de résoudre seul avec son idée pré-conçue.

Voici donc les 5 étapes principales de ce processus créatif !

À noter que ce dernier n’est pas figé et que son nombre d’étapes peut varier.

1. Empathie/Immersion. Cette étape est l’une des plus importantes car elle consiste à comprendre les utilisateurs. Cela signifie que vous devez les connaître à travers des entretiens et des observations. En effet, il s’agit d’assimiler la façon dont ils peuvent potentiellement interagir avec le produit.

2. Définition. À partir de la compréhension des attentes et des modes d’utilisation, vous pouvez identifier le problème à résoudre, commencer à formuler des hypothèses et enfin synthétiser les informations recueillies. Le tout en gardant l’utilisateur au centre de la réflexion.

3. Idéation. Il s’agit d’une phase d’exploration au cours de laquelle l’objectif est de générer autant d’idées que possible pour répondre aux besoins des utilisateurs. Il existe plusieurs méthodes dont les plus connues : le brainstorming et le benchmarking.

4. Prototypage. Au cours de cette étape, les développeurs d’applications conçoivent des wireframes, des modèles ou des prototypes après avoir croisé et affiné les idées retenues. L’objectif est donc de formater le projet, de le construire pour le tester.

5. Testez. Enfin, les utilisateurs pourront tester directement le produit. Cette étape vous montre comment ils interagissent, si ce type d’utilisation correspond à ce que vous envisagez ou si au contraire, vous devrez affiner, recadrer ou redéfinir certaines idées. Le test identifie également si le produit répond au besoin défini au début du processus.

Ainsi, dans chacune des phases on y retrouve des méthodes basées sur :

  • La divergence et la convergence (on parle de la théorie du double diamant)
  • L’empathie
  • La collaboration
  • L’itération

Deux principes majeurs 

Le Design Thinking repose principalement sur deux principes : combiner les compétences au sein de l’entreprise pour atteindre un objectif commun et lancer rapidement un projet prometteur.

Vous vous en doutez surement déjà mais la méthode du Design Thinking peut être possible seulement avec une cohésion parfaite entre les designers, équipe de développement et enfin les spécialistes marketing.

En effet, on vous ne le répètera jamais assez, la communication c’est la clé !

Pour cause, l’alliance entre ces trois groupes de professionnels permet d’identifier une problématique plus facilement et de comprendre son contexte en vue d’innover.

Trouver la solution à une problématique représente par ailleurs, l’étape cruciale du processus afin de définir parfaitement le concept.

Cependant, la communication n’est pas la seule clé au sein de la méthode du Design Thinking. En effet, il y a également la rapidité et l’efficacité contribuant à son succès.

Pour se faire, il est primordial de dresser un prototype pour chaque idée définie.

Pourquoi ? Grâce au prototypage, les tâches telles que dresser un constat, ajouter des améliorations ou encore procéder à différents tests deviennent plus simples !

Enfin, c’est grâce à cette collaboration interactive, le progrès sera au rendez-vous !

Les étapes pour mener une opération de Design Thinking

Ça y est, nous vous dévoilons enfin les différentes étapes pour mener à bien votre opération de Design Thinking !

Cette série d’étape est une succession de phases de convergence et de divergence. C’est de cette manière que l’on avance le mieux.

À noter que ces étapes sont bien entendu une ligne conductrice adoptée par un grand nombre de design thinkers visant un excellent déroulement du processus.

#1. DÉFINISSEZ VOTRE OBJECTIF 

En tant que première étape, le fait de définir votre objectif est un pilier dans ce processus puisqu’il vous permet d’avoir une vision précise des différentes phases de la création.

Il est donc primordial de ne pas le négliger, au risque de provoquer un échec !

Si votre objectif est défini alors il sera tout à fait possible de vous projeter sur vos différents challenges. Ainsi, vous aurez une idée précise des livrables et de la solution.

Supposons que votre challenge consiste à augmenter le trafic sur votre site/application Web. Vos livrables prendront donc la forme de contenus pertinents, d’une stratégie d’Inbound marketing ou encore d’opérations en SEO.

À vous d’adapter vos stratégies à vos objectifs.

#2. LA PHASE DE RECHERCHE 

Une fois le processus de définition de votre objectif fait, place au processus de recherche !

Pour se faire, nous vous conseillons de procéder à l’aide de la méthode dite de l’entonnoir. Le principe est simple, élargissez d’abord vos champs de recherche puis synthétiser les.

Ainsi, si vous vous fixez comme mission l’augmentation de la productivité de vos salariés, commencez par définir leurs Workflows sur un mois de travail.

Ce délai vous permettra alors de mieux identifier les freins à leur productivité tels que le manque de dynamisme, de matériels, d’encadrement ou encore le manque de motivation.

#3. PENSEZ IDÉES 

 

Vous avez délimité votre objectif, accédé à la phase de recherche, vous voilà prêt pour accéder à la phase d’idéation !

Cette étape est en fin de compte un équivalent du brainstorming en équipe. En effet, pour se faire, il est primordial de laisser chaque membre de l’équipe donner son idée.

Ce qui permettra d’identifier aux mieux les solutions répondant au mieux aux besoins de vos clients.

Ce procédé se rapporte à une méthode créative et participative visant à définir des méthodes innovantes en vue de résoudre un problème réel défini au départ.

 

#4. ÉLABORATION DU PROTOTYPE  

 

C’est parti, place au prototypage !

L’élaboration d’un prototype vous permet de voir un peu plus le bout du tunnel, en effet, on entre dans le concret.

Vous êtes sur la bonne voie pour atteindre vos objectifs.

Cette phase vous permet avant tout de procéder à une expérimentation de votre produit/service. Tout prend forme…

Ainsi, c’est cette phase qui rend le Design Thinking unique par rapport à d’autres méthodologies visant l’innovation, puisqu’à l’issue de celle-ci, la solution à la problématique de départ sera dressée.

Par ailleurs, le prototypage peut parfaitement se transposer sur l’ensemble des secteurs d’activités, même les grandes entreprises ayant une forte expérience ont recours à des prototypes.

 

#5. LA PHASE DE SÉLECTION  

 

Ça y est, il va falloir choisir.

Vous vous en doutez, une phase de sélection se réalise en se basant bien souvent sur le budget, les contraintes temps ou encore la faisabilité technique.

Ainsi, pour se faire, laissez place à la communication. Chaque membre donne son avis pour mener une discussion intelligente.

Lors de cet échange, vous devez mettre de côté la divergence d’opinions et vous focalisez sur l’identification d’une idée innovante, réalisable et surtout rentable d’un point de vue du projet.

 

#6. LA MISE EN PLACE  

Vous vous êtes mis d’accord durant la phase de sélection, il est maintenant temps d’entrer dans la phase d’implémentation.

L’idée innovante définie au sein de votre équipe commence à prendre forme, courage !

Ainsi, en compagnie de votre équipe, vous devez mettre en place un plan d’action, répartir les tâches afin de responsabiliser chaque personne et identifier les ressources nécessaires à la concrétisation du projet.

Attention, vous ne devez en aucun cas sauter cette étape si vous voulez suivre l’évolution de votre projet de manière plus précise et pertinente.

Ce n’est que grâce à un travail collaboratif que vous réussirez à mettre rapidement en place un plan d’action qui vous servira ensuite de guide dans le cadre de la réalisation de votre projet.

 

#7. LA PHASE D’APPRENTISSAGE

Enfin, vous y êtes arrivé, voici la dernière étape !

La phase d’apprentissage ou autrement dit phase de tests consiste à mettre la solution à la disposition de vos utilisateurs.

L’objectif de cette phase sera de recevoir les premiers retours utilisateur. Et ainsi envisager les améliorations/modifications de votre application.

Puisque grâce aux feedbacks utilisateurs, vous saurez si la solution proposée est en mesure de répondre ou non aux objectifs que vous avez définis à l’avance.

Vous pourrez ainsi mieux évaluer si elle est viable dans le temps ou si vous devez apporter des touches d’amélioration quelques années plus tard ou bien dans l’immédiat.

 

Pourquoi le Design Thinking est-il si avantageux ? 

 

À l’issu de cet article, vous aurez surement compris que le Design Thinking est une méthode qui prône la culture de l’innovation afin de résoudre une problématique donnée.

Ainsi, le Design Thinking peut vous procurer réellement de multiples avantages.

Sachez une fois de plus, qu’en exploitant cette méthode, vous aurez toujours une longueur d’avance sur vos concurrents en matière de créativité et vous serez alors en mesure d’innover plus facilement et donner satisfaction à vos clients.

UN ESPRIT DE COHÉSION AU SEIN DE L’ÉQUIPE 

 

Au fur et à mesure de nos explications du processus de Design Thinking, un mot est revenu très souvent : la communication.

Et oui, si vous voulez que votre entreprise se développe rapidement, vous devez faire en sorte que les différentes équipes puissent travailler de manière synchronisée. Et pour se faire, il n’y a rien de mieux que la communication.

Pour cause, le Design Thinking se repose principalement dessus. Une mauvaise communication entraînera un échec du processus.

Bien entendu, qui dit communication dit esprit de cohésion.

De plus le Design Thinking permet à vos équipes de constituer un noyau dit multi-potentiels. En regroupant leurs expertises, votre équipe sera plus efficaces par le biais de plusieurs compétences pour atteindre les objectifs fixés.

 

UNE CULTURE DE TRAVAIL BASÉE SUR LA CRÉATIVITÉ 

 

Comme dit précédemment, grâce au Design Thinking vos équipes seront plus dynamiques et votre entreprise innovante.

Pour cause, elles seront en permanence à la recherche de nouvelles idées pour innover.

Et ce sont ces idées validés ou non qui permettront l’évolution de votre entreprise/produit. En effet, à la suite des tests afin d’évaluer la viabilité de ces idées, certaines peuvent s’avérer peu concluantes.

Pas de panique, la méthode du Design Thinking est entièrement adaptées à ces petits échecs puisqu’il est possible à tout moment de revenir en arrière après les tests afin d’apporter les modifications nécessaires pour prétendre à la réussite du projet.

Et oui, ce n’est pas pour rien que des entreprises d’envergure internationale comme Facebook, Google, Twitter ou encore Amazon exploitent le Design Thinking.

Grâce à cette méthode de travail, elles peuvent prétendre à une évolution plus sûre et peuvent faire face à la concurrence d’une manière plus compétitive.

COMPRÉHENSION DES HABITUDES UTILISATEURS 

 

En plus d’être une méthode relativement innovante, le Design Thinking vous « oblige » à être plus proche de vos utilisateurs pour aboutir.

Le but est alors de se mettre à leur place, à les comprendre, à identifier leurs besoins pour mieux cerner leurs attentes et définir les objectifs adéquats.

En soit, ce principe est assez logique puisqu’il est très difficile voir impossible de mettre en place des idées innovantes si elles ne sont pas susceptibles d’intéresser vos futurs utilisateurs.

Ainsi, grâce au Design Thinking, vous serez en mesure de créer une meilleure expérience utilisateur.

Et ce n’est pas tout ! Vous pourrez également mettre en place un business model efficient. Ainsi vous pourrez allier innovation et sécurité, et il n’y a rien de plus rassurant.

 

Et voilà, vous êtes maintenant un expert du Design Thinking et pourrez le mettre en place très prochainement !

N’oubliez pas, aujourd’hui plus que jamais, à l’heure d’internet, des nouvelles technologies, la conception orientée sur la compréhension des utilisateurs et la remise en question des hypothèses est un gage de réussite.

Redéfinir les problèmes et créer des solutions innovantes de prototypage et de test donnent aux entrepreneurs des bases solides pour construire des projets enrichissants pour leurs futurs clients et utilisateurs.

Alors, prêt à tenter l’aventure ?

Découvrez aussi

  • Tout pour comprendre le design thinking
    Tout pour comprendre le Design Thinking !

    Découvrez tout pour comprendre le Design Thinking et ainsi l’adopter pour vos applications !

  • Combiner deadline et agilité
    Comment concilier deadline et agilité ?

    Découvrez comment faire face à un projet ayant une portée complexe, des délais serrés et un budget limité !

  • Apple store vs play store
    App Store VS Play Store : Qui sera le grand gagnant ?

    App Store VS Play Store, découvrez qui est le plus adapté pour votre application !