Comment choisir la solution adaptée entre le make or buy ?

couverture

Faire ou ne pas faire, telle est la question ! Dans vos projets informatiques et vos décisions stratégiques, cette question se traduit par Make or buy. Une question cruciale faisant écho à une tendance incontournable au sein des entreprises, celle de l’externalisation.

Le recours à des sous-traitants, prestataires ou encore des freelances est devenu une réponse stratégique à de nombreuses problématiques internes pour 65% des entreprises, selon les données d’Oxford economics.

Le choix de déléguer des activités spécifiques, s’inscrit la plupart du temps en réponse à une nécessité fixée. Par exemple, pour le lancement d’un nouveau produit ou encore la refonte d’un site web pour une expansion vers de nouveaux marchés. 

Une décision motivée par des objectifs précis, tels que la réduction des coûts, l’accès à une expertise, raccourcissement du “time to market” et tant d’autres.

Mais entre faire ou ne pas faire, ce choix revêt une importance capitale, car il intervient la plupart du temps lors de tournants clés dans la vie d’une entreprise, influençant sa virée stratégique. 

En tant que professionnel, CEO ou responsable vous vous êtes sûrement déjà posé la question, ou êtes en plein processus ! 

Nous vous avons donc concocté un récapitulatif du sujet, pour vous aider dans votre prise de décision. 

Que signifie “Make or buy” ?

Le concept du Make or buy, ou pour ainsi dire de faire en interne ou par des tiers, est un sujet actuel et fondamental pour les entreprises. Il s’agit de faire un choix entre l’internalisation de tâches ou bien l’externalisation. 

Une prise de décision reposant sur trois principes fondamentaux et motivations : 

  • L’optimisation des coûts : Les activités à faible valeur ajoutée peuvent être externalisées dans le but de réduire les coûts. Permettant donc aux entreprises de se concentrer sur leur cœur de métier et compétences clés, tout en procédant à des économies sur les opérations les moins stratégiques. 
  • Le complément de compétences : Dans le but de renforcer les compétences de votre entreprise en s’associant avec des partenaires externes, afin de répondre aux besoins du marché. Il peut s’agir de compétences spécialisées en technologie ou bien sectorielles par exemple, n’étant pas forcément développées en interne. 
  • L’avantage concurrentiel : Les entreprises ayant choisi le buy, ont un avantage concurrentiel car elles ont la possibilité de se recentrer sur leurs activités phares, et ainsi innover plus rapidement pour une plus grande démarcation sur le marché. 

 

A noter, en moyenne deux tiers des flux financiers sortant d’une entreprise sont dédiés à des fournisseurs externes. La raison ? De nombreuses fonctions auparavant gérées en interne, telles que la gestion comptable et financière, le transport ou la gestion digitale sont désormais couramment externalisées auprès de prestataires externes et spécialisés. 

Et vous, quelle est votre motivation ? 

Je veux discuter de mon projet

 

L’importance de la décision dans votre gestion d’entreprise 

L’importance de la décision entre le make or buy dans la gestion d’entreprise est indéniable de nos jours, d’autant plus à l’ère des innovations technologiques. Les deux options offrent de nombreux avantages et inconvénients respectifs, les organisations sont donc confrontées au défi de maximiser les bénéfices de ces deux alternatives.

Une décision ayant un impact direct sur la trajectoire stratégique sur le long terme de votre entreprise. Il est donc crucial de reconnaître la dissociation de deux situations types dans le processus de prise de décision : 

D’une part, l’externalisation dans le but d’améliorer l’aspect tactique ou opérationnel. Il s’agit donc de recourir à un prestataire externe pour une partie ponctuelle de l’activité, telle que la production. D’une autre part, elle peut être empruntée pour pallier un manque de capacité ou à la nécessité d’accès à une expertise spécifique. 

Une stratégie permettant de renforcer temporairement les ressources disponibles et ainsi répondre aux besoins changeants et croissants du marché tout en maintenant un fort niveau de compétitivité

La face cachée du “Make”

Les avantages du Make 

La prise en charge en interne présente un certain nombre d’avantages cruciaux pour les entreprises. Voici trois raisons pour lesquelles elles optent pour cette approche:

  • Le contrôle des coûts : L’un des avantages majeurs de l’internalisation réside dans la possibilité pour les entreprises de gérer et optimiser en direct les coûts, liés aux matières premières, à la main d’œuvre ainsi qu’aux frais généraux. Un contrôle offrant la perspective d’économies potentielles. 
  • Le contrôle de la qualité : la production interne permet de maintenir un contrôle total sur les normes et prérequis de qualité. En outre, cela permet de préserver la réputation de l’entreprise ainsi que la valeur et l’image de marque grâce à une constante sur la livraison de produits qualitatifs. 
  • Le maintien de la propriété intellectuelle : Opter pour la production interne permet de protéger plus efficacement la propriété intellectuelle ainsi que les secrets commerciaux. C’est en gardant le contrôle sur les technologies et les processus exclusifs, que cela permet de réduire le risque de fuite d’informations cruciales et par conséquent la perte d’un avantage concurrentiel. 

 

En somme, l’internalisation permet aux entreprises un contrôle sur les coûts, la qualité ainsi que leur patrimoine intellectuel, renforçant ainsi leur positionnement sur le marché.

Ses inconvénients 

Qui dit avantages, dit inconvénients : 

  • Investissement en capital substantiel : l’internalisation nécessitant un investissement important dans les entreprises, en raison d’équipements et compétences nécessaires. Cet engagement financier peut avoir un impact direct sur les finances des entreprises, en particulier les TPE et PME ainsi que celles soumises à des contraintes financières. Des ressources allouées au développement interne, pouvant entraver les investissements nécessaires sur les pôles nécessiteux ainsi que pour les opportunités de croissance.
  • Limitation de l’expertise et de la flexibilité : généralement, les entreprises ne disposent pas des ressources nécessaires à la production de leurs produits et services. Cela peut dépendre du manque de compétences spécifiques, de formation interne ou encore de l’embauche d’experts dans le domaine. Pouvant donc nuire à sa compétitivité en raison du manque de flexibilité et d’adaptation au marché et demandes émergentes.
  • Vulnérabilité de la chaîne d’approvisionnement : la dépendance exclusive en termes de production interne, peut rendre l’entreprise vulnérable aux fluctuations et perturbations potentielles. Entraînant donc des retards de production ou même inefficacités. 

avantages-vs-inconvénients-make

Le “buy”, les gains et challenges

Les avantages 

Le buy, ou aussi nommé l’externalisation de tâches est une solution apportant son pesant de bénéfices aux entreprises. En voici les principaux: 

  • La réduction des coûts : le buy permet entre autres de bénéficier d’économies d’échelle, de compétences spécialisées ainsi que de coûts de main d’œuvre moins élevés. Ce qui est particulièrement avantageux pour les entreprises à petite taille ou encore ressources financières limitées. 
  • L’accès à l’expertise : les prestataires externes disposant d’une expertise significative, ainsi que de technologies de pointe dans leur domaines spécifiques. C’est donc en tirant parti de ces ressources et de leur savoir-faire, que les entreprises ont la possibilité d’améliorer leurs produits et services, stimuler l’innovation et accélérer la mise sur le marché. 
  • La flexibilité : l’externalisation permet aux entreprises d’adapter rapidement leur production aux fluctuations de la demande, des besoins internes ainsi que l’évolution du marché concerné. Leur offrant donc une certaine flexibilité pour le lancement de produits et services, mais également pour une livraison en bon et dû forme. 
  • Amélioration de la productivité : elle permet aux entreprises de se concentrer sur leurs activités principales et cœur de métier, pouvant ainsi libérer du temps et des ressources pour améliorer la productivité. 

 

Les inconvénients 

 Une pratique pourtant très répandue, présentant évidemment ses inconvénients notamment :

  • La dépendance : elle est indissociable à la décision du buy, et peut potentiellement exposer l’entreprise à des risques de perturbations de la chaîne de production ainsi que des variations de tarification ou encore des problèmes de propriété intellectuelle. 
  • Challenge de communication et coordination : la collaboration avec un tiers exige une étroite communication et coordination efficace afin de garantir l’alignement du rendu avec les attentes, spécifications et délais. 
  • La perte de contrôle : l’externalisation implique une certaine perte de contrôle sur le processus de production ainsi que les normes de livraison. Les entreprises mandataires comptent et reposent sur les compétences et performances de livraison de leurs prestataires ainsi que le respect des normes fixées. 

avantages-vs-inconvénients-buy
 

Les facteurs de décision 

Choisir entre le make or buy est une réelle décision stratégique pour votre entreprise. Maintenant que vous avez toutes les clés en main et connaissances nécessaires des apports et écueils de chaque possibilité, voici quelques conseils pour vous accompagner dans votre prise de décision.

Il vous est donc fondamental de prendre en compte les différents facteurs tels que : 

  • Les objectifs de votre entreprise : l’externalisation visant à améliorer la performance de votre entreprise, il est important de vous demander avant de vous lancer quels objectifs cette décision viendra répondre. Cela peut être les coûts, la qualité, la flexibilité ou encore les délais et bien d’autres. À vous de déterminer les vôtres ! 
  • Les compétences de votre structure : vous devez vous demander en amont de votre décision quelles compétences avez vous besoin d’externaliser et de conserver en interne. Le buy peut être une solution adaptée si vous ne disposez pas de compétences ou ressources nécessaires pour les réaliser en interne. Cependant il reste important de s’assurer que le fournisseur externe est capable de fournir un niveau de qualité équivalent à celui que vous pourriez atteindre en interne. 
  • Les coûts engagés : il est important de comparer les coûts et les avantages de chaque option avant de prendre une décision. L’attribution externe de missions spécifiques peut entraîner des économies de coûts, tout comme elle peut entraîner des coûts supplémentaires. 
  • La flexibilité : souvent abordé dans cet article, la flexibilité est un des critères cruciaux à votre prise de décision. Dans le cas où vous êtes confronté à des fluctuations récurrentes en termes de demande et attentes du marché, l’externalisation peut être une solution intéressante pour votre entreprise. 

 

Maintenant que vous vous êtes interrogés sur les sujets clés de votre décision de make or buy, vous vous demandez sûrement comment peser les facteurs de décision ? 

Pour ce faire, vous pouvez réaliser une analyse coûts-avantages, qui consiste à comparer le rapport entre les coûts et les bénéfices de chaque décision afin de déterminer la plus rentable et efficiente possible.

shéma-procédé

In fine 

En résumé, le choix entre le “make or buy” revêt d’une importance capitale dans le monde des affaires d’aujourd’hui. Une décision qui impactera directement la stratégie sur le long terme de votre entreprise. Il vous est donc fondamental de prendre en compte les avantages et inconvénients de chaque possibilité. 

Nous vous encourageons vivement à effectuer une analyse approfondie avant de prendre votre décision. Dans un environnement commercial en constante évolution, il est essentiel d’être adaptable et de faire preuve de flexibilité. Les entreprises qui réussissent sont celles qui savent tirer parti des avantages du « make » et du « buy » en fonction de leurs besoins spécifiques.

Le choix entre l’internalisation et l’externalisation est complexe, et il n’y a pas de réponse universelle. Chaque entreprise a ses propres objectifs, compétences, coûts et besoins en matière de flexibilité. En fin de compte, la clé réside dans la compréhension approfondie de votre entreprise et de vos objectifs. Analysez soigneusement les facteurs de décision, puis effectuez une analyse coûts-avantages pour déterminer la meilleure solution pour votre entreprise.

Si vous cherchez à maximiser l’efficacité, la qualité et la rentabilité, il est temps d’agir. Consultez nos experts pour une évaluation personnalisée de vos besoins et découvrez la meilleure approche pour votre entreprise. Nous pouvons vous accompagner avec un consulting personnalisé, afin de définir les solutions de gestion appropriées à vos besoins. 

 

 

Ne laissez pas cette décision cruciale au hasard, prenez le contrôle de votre avenir dès aujourd’hui ! 🚀

Je contacte Mayasquad

Découvrez aussi

  • couverture
    Développement application

    Devis application mobile, comment choisir ?

  • couverture
    Design

    Quel est le délai pour créer une application mobile ?

  • couverture
    Design

    Le mockup application : Tout ce que vous devez savoir !