Onboarding de votre application mobile : nos règles et conseils utiles

onboarding-application-mobile

Onboarding : comment bien accueillir les utilisateurs sur votre application mobile ?

Votre application mobile est opérationnelle et vous craignez que vos utilisateurs passent à côté des fonctionnalités essentielles ? Vous souhaitez les engager rapidement ? Pensez au processus d’onboarding : un moyen efficace pour offrir une expérience de qualité et améliorer la rétention de votre application mobile. Dans cet article nous découvrirons ce qu’est un processus d’onboarding, pourquoi l’utiliser et quelles sont les clés pour le réussir.

Qu’est-ce que l’onboarding ?

Derrière ce terme se cache un processus d’accueil qui permet aux nouveaux utilisateurs d’être guidés, souvent étape par étape, lors de la première utilisation d’un produit digital. On retrouve ce procédé essentiellement sur les applications, les logiciels et sur de plus en plus de sites internet. Il en existe plusieurs formes.

La première, certainement la plus commune : l’écran-guide d’étape par étape. Ce process permet d’aider les utilisateurs dans les démarches de créations de comptes ou de connexion. Il peut aussi présenter les fonctionnalités clés de l’application : c’est ce qu’a choisi Netflix pour mettre en avant les avantages de son produit, incitant les futurs utilisateurs à s’identifier à tout moment.

 onboarding netflix

La seconde forme prend l’apparence d’une surcouche apposée sur l’interface de votre application à la manière d’un calque. Sur celle-ci figurent des flèches, des encadrés et des textes. Ils mettent en lumière et décrivent le fonctionnement des menus ou boutons importants du produit. Ces éléments graphiques peuvent être animés et suivent un chemin logique de progression pour guider pas à pas le nouvel utilisateur. L’onboarding de Bring, application permettant de créer un listing de courses dynamique, en est un bon exemple.

onboarding bring

Enfin, il en existe d’autres formes comme les vidéos de démonstration ou les champs de textes vides préremplis incitant les utilisateurs à y renseigner leurs informations. Tout ce qui guide votre utilisateur dans ses premiers pas à l’utilisation de votre application peut être considéré comme de l’onboarding.

Pourquoi utiliser l’onboarding pour votre produit ?

Sur le marché du digital, les concepteurs n’ont que quelques minutes, voire quelques secondes pour convaincre de nouveaux utilisateurs. En tant qu’agence de développement d’application, nous constatons qu’un onboarding engageant rend la première navigation intuitive et crée de la rétention sur une application.

C’est la première impression qui compte, l’onboarding donne le sentiment aux utilisateurs d’être bien accueilli. Il est à lui seul une expérience, il peut être le premier contact avec votre marque, la proposition de valeur de votre produit. Il doit donc être réussi pour éviter l’abandon de l’application.

L’onboarding met en lumière les fonctionnalités principales de votre application et ses propositions de valeurs. L’application Shazam a ainsi choisi dans son onboarding de ne mettre en avant que sa fonctionnalité principale : la reconnaissance de titres musicaux à l’écoute. Ainsi, l’utilisateur avec un simple bouton accède à la fonction première de l’application. Les autres fonctionnalités sont mises de côté pour ne pas perturber la découverte.

onboarding shazam

Enfin, l’onboarding rend certaines tâches lourdes plus accessibles. Par exemple, la première configuration de votre application peut être une expérience peu intuitive et ennuyeuse pour vos utilisateurs. Un bon onboarding rend cette étape simple et rapide. Il en va de même pour la création d’un compte, qui peut être accomplie de manière ludique et aisée avec un processus bien pensé. Le tout permettant à vos utilisateurs d’essayer rapidement votre produit.

Quelles sont les clés d’un process d’onboarding réussi ?

Télécharger la checklist de nos experts

Ne pas trop en faire

Certaines applications n’ont pas besoin de processus d’onboarding. La configuration de leur interface et le design de leurs boutons peuvent suffire à la compréhension des fonctionnalités. Vouloir absolument mettre en place un onboarding pourrait avoir un effet contre-productif et faire fuir les utilisateurs. Il vaut mieux évaluer les besoins de votre produit en la matière.

Laisser une porte de sortie

Pour les utilisateurs qui ont l’habitude des produits comme le vôtre, il est important de prévoir une interface permettant de passer aux étapes suivantes de votre onboarding, voir même, mettre un bouton qui ferme ce dernier. L’utilisateur doit avoir le choix et ne doit pas se sentir obligé de compléter toutes les étapes de l’onboarding. Vous pouvez aussi penser à vos utilisateurs déjà convertis : s’ils doivent suivre un tutoriel obligatoire de quelques secondes chaque fois qu’ils connectent un nouvel appareil, ils peuvent quitter l’application ou pire, l’abandonner.

Adapter l’onboarding à la cible du produit

L’onboarding de votre application doit ressembler à celle-ci. Il faut garder en tête que votre utilisateur cible a des besoins, des codes et cultures spécifiques. Utiliser le bon ton dans les phrases explicatives ou les bons visuels doit être une priorité. L’onboarding d’une application de trading professionnelle en ligne n’aura pas l’apparence de celui d’un jeu mobile pour adolescent.

Rapide et efficace

Soyez bref ! Indiquez le nombre d’étapes totales de votre onboarding. Informez vos utilisateurs sur le nombre de tâches restantes avant qu’ils puissent tester votre application. Le but d’un onboarding n’est pas de faire découvrir toutes les fonctionnalités de votre application, mais de convertir de futurs utilisateurs durablement à celle-ci. Ils auront tout le temps de découvrir les fonctionnalités secondaires en naviguant par eux-mêmes.

Faire des tests utilisateurs

La meilleure méthode pour valider une hypothèse dans le monde de la création digitale reste l’exposition aux utilisateurs. Tout comme votre application, l’onboarding doit répondre à leurs besoins. Ce sont les utilisateurs qui vous aideront à concevoir des projets pour eux. Cette approche s’appelle l’UX Design, nous avons d’ailleurs publié un article à ce sujet. Prenez le temps de réaliser des tests au sein de votre équipe. Et si votre budget vous le permet nous vous conseillons de faire appel à un UX designer : il réalisera une série d’études qui permettront de valider ou invalider votre onboarding.

Vous pensez qu’un onboarding permettrait d’améliorer votre application ? Mayasquad reste à votre disposition pour optimiser les performances de vos produits. N’hésitez pas à nous contacter.

 

On échange sur votre projet d’application mobile ?

Je contacte un coordinateur de succès

 

Découvrez aussi

  • TMA informatique
    La TMA informatique, l’étape trop souvent négligée pour son développement

    Lorsqu’une entreprise souhaite réaliser un projet de développement informatique, il est essentiel de ne négliger aucune phase du processus. La TMA (Tierce Maintenance Applicative) est la plus méconnue, mais également la plus importante d’entre elles. Si vous désirez créer une application, un logiciel ou un site internet, vous ne devez pas occulter les étapes qui […]

  • Application communication interne d'entreprise
    Les multiples bénéfices de l’application pour la communication interne d’entreprise

    Les stratégies de communication interne sont des éléments essentiels pour assurer l’implication des collaborateurs et la cohésion dans une entreprise. Au cours des dernières années, elles ont subi une transformation fulgurante grâce à la numérisation, tout comme les habitudes de travail. Développer une application d’entreprise interne est devenu une étape indispensable afin de les enrichir. […]

  • Gamification application d'entreprise
    Faire de son application un véritable succès grâce à la gamification

    La gamification est un outil précieux qu’il faut savoir maîtriser pour pouvoir en tirer tous les bénéfices. De l’industrie à l’éducation en passant par la communication, elle révolutionne des secteurs aussi divers que variés. On le sait, le jeu est facteur de bonne humeur, d’échanges, de compétitivité et parfois, il nous permet même de travailler […]